Pour un client comment s’opposer à l’utilisation commerciale de ses coordonnées?

Bonjour, suite à mon projet d’être agent commercial, je vois que que des prospects limitent l’accès à leurs données. Peut-on bypasser cette limitation si on ne peut plus leur écrire pour faire de la pub, d’ailleurs pour eux comment s’opposer à l’utilisation commerciale de ses coordonnées ?

1 « J'aime »

Rebonjour @Luc alors oui c’est normal, maintenant tout le monde veut protéger ses données. Et le RGPD avec une réglementation de plus en plus contraignante, cela va s’amplifier ces demandes d’opposition à l’utilisation commerciale des données personnelles.

En fait le RGPD n’a rien inventé, il met juste des contraintes sur les décrets que la CNIL avait posé il y a plus de 40 ans lol. Donc n’importe qui peut s’opposer à l’utilisation commerciale de ses coordonnées en écrivant à la CNIL et c’est gratuit.

Cette opposition peut se faire à tout moment auprès de la CNIL, mais le plus simple ce sont vos prospects que vous démarchez qui vous écrivent directement. D’où votre question qui indique que vous recevez des demandes d’opposition de vos prospects.

D’ailleurs cela devient automatique avec l’association Signal Spam, il suffit de créer un compte sur leur plateforme. Dès que vous recevez un spam ou courriel non sollicité, il suffit de le signaler et la CNIL est directement au courant. Elle peut ainsi mener des contrôles voire des actions répressives…

Je vous conseille plutôt de faire du social selling plutôt que du spam électronique… cela coûtera moins cher et cela sera plus efficace dans vos actions de prospections. D’ailleurs vous avez trouvé votre code APE?

2 « J'aime »

Pour compléter votre prospect ou futur client peut s’opposer à vos démarches de prospection commerciale en vertu du « droit d’opposition ».

Ainsi vous devez effacer les données sur vos plateformes et si vous n’êtes qu’un acteur de ce circuit commercial, vous devez transmettre cette demande au responsable de traitement, selon le RGPD.

Si vous bypassez cette demande, cela peut vous coûter 5 ans de prison et jusqu’à 300 000 € d’amende. C’est 1,5 million d’euro pour les sociétés… donc choisissez bien votre statut juridique. :sweat_smile:

Donc la CNIL se sert de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, avec l’article 56. Et c’est appuyé par le RGPD avec le règlement 2016/679 du Parlement européen du 27 avril 2016. Si vous vous faites condamner, tout est dans l’articles 226-18-1 du code pénal sur ce qui vous attend. Bonne chasse commerciale :wink:

2 « J'aime »

bonjour rolland, je vais simplifier mon code APE agent commercial et rester dans la norme avec le code NAF 4619B. Merci.

Côté gestion des données, c’est noté aussi. Le social selling c’est de la vente sur les réseaux sociaux c’est cela ?

1 « J'aime »

Bonjour @Luc oui c’est cela vous vous servez des réseaux sociaux. Après ce n’est pas pour spammer en balançant vos pubs directements sur votre profil ou le fil de votre pagae facebook ou linkedin. C’est plus subtil que cela, il vous faut conseiller vos lecteurs.

Plus vous donnez des conseils, plus vous allez passer pour un expert et les internautes se tourneront plus facilement sur vos profils professionnels pour avoir vos conseils. Lors d’un acte d’achat ils se tourneront plus facilement vers vous. Cela prend des mois pour se construire une réputation, commencez dès maintenant.

2 « J'aime »